Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Olala ! French courses in Chamonix

François Hollande et le redoublement du sujet...

18 Septembre 2014 , Rédigé par Tiens, tiens ! Publié dans #compréhension de l'oral, #compréhension de l'écrit, #structure

Regardez la vidéo du  célèbre Grand Journal (  Canal +, 18 septembre 2014)

Le président de la République française donne une conférence de presse.

Un philosophe commente cette conférence sur Canal +.

Ce philosophe est académicien, membre de l'Académie française.

 L'Académie française est THE institution qui protège la langue française.

Le philosophe explique que notre Président parle comme un enfant quand il pratique le "redoublement du sujet". 

C'est quoi  le "redoublement du sujet" ? 

C'est dire par exemple :

Le Président, il parle  au lieu de dire simplement le Président parle.

"Il" est un pronom sujet 

Un pronom remplace un nom. 

Donc,  on ne doit pas employer les deux ensemble, en sujet d'un même verbe ...

ouf.... c'est ça la France. Le monde est en folie mais on parle de grammaire ! 

J'ADORE MON JOB ! 

 François Hollande et le redoublement du sujet...

Partager cet article

Commenter cet article

Tleilaxu 19/07/2015 19:59

La langue fait partie du monde. La destruction d'une langue par de la paresse intellectuelle est la conséquence d'une faillite collective et de l'école qui a capitulé face à l'utilitarisme des grande entreprises. La langue, c'est ce qui définit une culture. Et notre monde meurt de la destruction de la biosphère ET des cultures humaines. Si des cerveaux ne sont plus capables de formuler correctement une façon de s'exprimer par la langue, comment voulez-vous formuler des concepts et parler sérieusement de politique? Relisez "1984" d'ORWELL: le système totalitaire fait la guerre aux mots. Ce n'est pas par hasard!

frfrco 20/07/2015 09:06

Bien d'accord. J'explique toujours à mes élèves que la maîtrise de la langue est en lien avec le pouvoir et donc la liberté ; ils se passionnent ! Même les Australiens (qui ne savent pas ce qu'est un verbe) deviennent alors férus de grammaire, et en français et dans leur langue.
Merci pour votre commentaire…