Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Olala ! French courses in Chamonix

De Marseille à Cairns, Australie... en courant ! (B1-B2)

7 Juin 2013 , Rédigé par Olala ! French courses in Chamonix Publié dans #compréhension de l'écrit, #about france and chamonix

extrait de lepetitjournal.com, le media des Français et francophones à l'étranger.

révision de grammaire avant de commencer la lecture:le futur simple

La disparition éventuelle de la Grande Barrière de Corail en Australie a fait couler beaucoup d’encre dans les derniers mois. Grâce au Français Christophe Vissant , le débat devrait être relancé pendant la prochaine année. Cet ancien footballeur, passionné de plongée sous-marine et ultracoureur, a décidé de sensibiliser le monde à cette cause d’une façon bien particulière : il courra sans repos de Marseille, en France, à Cairns, en Australie

Un défi d'envergure

Du 16 juin 2013 au 5 juillet 2014 (date prévue d’arrivée), Christophe Vissant parcourra 28 000 km à la course à pied, sans journée de repos. De Marseille, en France, il se rendra à Cairns, en Australie, traversant du coup 15 pays et 3 continents.

Il courra à un rythme de 75 km par jour, ce qui l’amènera à réaliser l’équivalent de 663 marathons en une seule année. Le coureur aspire d’ailleurs à battre trois records mondiaux : réaliser la plus grande course à pied du monde, parcourir le plus grand nombre de kilomètres en une année et, record jamais tenté à ce jour, traverser 3 continents à la course à pied sans journées de repos.

Grâce à un système GPS et à l’installation de webcams sur le coureur et sur le véhicule accompagnateur, les internautes pourront suivre l’athlète en direct sur le site du Défi Marseille-Cairns.

Une noble cause

Au-delà de l’exploit sportif, en parcourant une telle distance à la course à pied, Christophe Vissant désire avant tout attirer l’attention du public sur la disparition imminente de la Grande Barrière de Corail. "Dans l’état actuel des choses, son espérance de vie ne dépasse pas trente ans", dit-il. Loin d’alourdir le poids sur ses épaules, cette cause lui donne des ailes : "Courir pour 3 records du monde est très motivant, mais courir pour la paix et pour porter un message écologique décuple vos forces !".

Soutenant la philosophie du Défi, l’équipe accompagnant l’athlète se déplacera exclusivement à bord de véhicules électriques ou écologiques. Elle aura même l’occasion de se déplacer à vélo lors de la traversée de la Chine. Le coureur espère ainsi sensibiliser le public aux ravages causés par la pollution atmosphérique.

De nombreuses organisations se sont associées à ce jour au Défi Marseille-Cairns. Malgré tous les efforts déployés, l’équipe est toujours à la recherche de financement et de partenariat. Pour soutenir le défi, consultez le site du Défi Marseille-Cairns.

Brigitte Rousseau (www.lepetitjournal.com/sydney,html), lundi 3 juin 2013

À lire aussi : La Grande Barrière de Corail, risques et sauvegarde (Revue de presse par le Petit Journal.com)

Partager cet article

Commenter cet article